Aspect d’un crédit sans justificatif

A l’inverse d’un prêt affecté, le crédit sans justificatif n’oblige pas l’emprunteur à fournir les raisons de son emprunt. En effet, le débiteur n’aura pas besoin de motifs valables concernant l’utilisation des fonds demandés. Il s’agit d’un crédit agréable à mettre en place. On aura une somme d’argent utilisable selon nos besoins.

Le crédit sans justificatif se présente comme un emprunt bancaire avec un contrat à durée déterminée. Le prêt ne comporte aucune affectation pour une dépense particulière. Le remboursement sera réglé par intermédiaire de paiement mensuel, trimestriel ou annuel selon l’organisme financier.

Ce type de prêt affiche un montant maximum de 75 000 € avec une durée de remboursement qui ne dépasse pas 5 ans. La durée de remboursement sera évaluée en fonction de la somme d’argent que le débiteur désire emprunter. Cela dépend aussi de l’état de la mensualité choisi par le débiteur.

Conditions de recevabilité de ce type de prêt

Il est impératif d’avoir un dossier en béton, c’est-à-dire de qualité. Deux choses peuvent convaincre une banque, à savoir la capacité de remboursement et la crédibilité pour le versement des mensualités. Ainsi, la mise en place d’un dossier solide peut se conformer à plusieurs critères. A commencer par la stabilité de l’emploi, qui est en mesure d’optimiser le profil du demandeur.

Le salaire régulier se présente autant comme un argument de taille. Au cas où l’on n’est pas salarié, il est tout de même essentiel de démontrer à la banque que l’on dispose d’autres ressources. Mieux vaut ne pas avoir de découvert, soignez votre profil bancaire. Dans tous les cas, il est préférable de ne pas être fiché à la Banque de France. Il faudra également disposer d’une aptitude à épargner de l’argent. Bref, la banque demandera le minimum de garantie avant de débloquer des fonds pour ce type d’emprunt.