Couleur dominante du prêt sans justificatif

Par rapport à un emprunt affecté, le crédit sans justificatif se présente comme un prêt plutôt avantageux. Effectivement, ce dernier donne plusieurs possibilités à l’emprunteur, à commencer par l’absence de contrainte sur l’usage de l’argent octroyé. Contrairement au prêt affecté, celui-ci n’oblige pas le prétendant à fournir tout un arsenal de pièces justificatives dans le dossier.

Le montant emprunté sera donc utilisable librement, que ce soit pour le paiement d’une rénovation de bien immobilier ou pour un voyage. La plupart du temps, la somme de l’argent à prêter ne dépasse pas 75 000 € et la durée de remboursement ne va pas au-delà de 5 ans. Par ailleurs, le remboursement se fera par une échéance mensuelle ou autre fréquence selon chaque créancier.

Comment soutirer un prêt sans justificatif ?

Vous l’avez compris, le crédit sans justificatif réclame une élaboration de dossier solide. Quoi qu’il en soit, la banque évaluera votre capacité de remboursement. En plus, le créancier vérifie souvent votre crédibilité au sujet du versement des mensualités. Pour cela, l’établissement prêteur va inspecter votre stabilité en termes d’emploi. Autrement dit, il vérifie l’ancienneté et la question de sécurité d’emploi du demandeur.

En outre, le fait d’avoir un salaire correct et régulier sera un atout. Alors, pour les gens qui ne sont pas salariés, mieux vaut avoir des arguments en béton pour convaincre la banque, notamment avec d’autres ressources. D’autre part, il est plus judicieux d’être clean concernant ses comptes, car, la banque inspecte fréquemment l’historique bancaire du débiteur, et surtout les découverts ou les grandes dépenses.

Enfin, ce type de crédit s’adresse généralement aux gens qui ne sont pas des interdits bancaires. Ainsi, afin de se constituer un dossier solide, ayez une bonne capacité d’épargne étant donné que cela se montre comme une garantie de crédibilité pour les prêteurs.

Utilité du crédit sans justificatif

Habituellement, les banques demandent toujours de justifier le besoin en trésorerie lorsqu’on fait un emprunt. Mais, ce n’est pas toujours le cas, notamment à l’égard du crédit sans justificatif. En effet, l’absence d’un justificatif d’utilisation permet de réduire les formalités pour la demande de crédit. Or, on peut également utiliser la somme accordée d’une manière plus libre et sans engagement. Le montant versé pourrait atteindre la somme de 75 000 € sur une durée de remboursement de 5 ans maximum.

Un prêt sans justificatif : pour financer quoi ?

Avec un environnement de plus en plus concurrentiel, les banques semblent forcer d’ouvrir leur porte aux clients qui ont besoin de crédit sans justificatif. Ce prêt permet de régler un projet exclusif sans obligation d’achat. Le prétendant a la possibilité d’utiliser l’argent octroyé pour régler des dépenses imprévues ou en guise d’épargne.

Mais, le plus souvent, les gens s’en servent pour financer l’acquisition d’un bien de consommation, par exemple, un véhicule ou matériels électroménagers. D’autres particuliers effectuent une demande de crédit sans justificatif pour financer une rénovation d’habitation. Enfin, il est autant utilisable pour régler un voyage ou un mariage.

Un crédit sans justificatif de salaire

Certaines banques sont aujourd’hui prêtes à accorder un crédit sans justificatif de revenu, mais sous certaines conditions. Ainsi, il ne réclame pas de fiche de salaire, alors que d’ordinaire, c’est en fonction de cette dernière que la banque élabore la capacité financière du débiteur. A ce titre, il est préférable pour l’emprunteur d’esquiver les défauts de remboursement.

Il faut savoir que les défauts de remboursement de ce genre d’emprunt est souvent exorbitant. Par exemple, il peut atteindre une proportion record de 20 %. Cependant, il faut malgré tout comprendre que pour les créanciers, c’est un moyen de se mettre à l’abri d’éventuel non-respect de remboursement.